•  

     

     
     
    Si seulement nous nous arrêtions un instant pour écouter le silence des personnes,
     
    pour regarder le voile qui couvre constamment leurs yeux.
     
    Si seulement on s'arrêtait un instant pour scruter les ombres de leurs visages,
     
    les rides de leur peau, les sourires à peine affichés, les gestes spontanés.
     
    Si seulement on s'arrêtait un instant pour entendre le bruit que fait un soupir,
     
    un morceau amer envoyé avec force, une larme qui s’échappe des yeux mais qui sèche immédiatement ...
     
    Si seulement nous pouvions entrer dans le monde des personnes 
     
    et voir ce qui ne peut pas s’expliquer avec des mots,
     
    le monde des émotions, le résultat d'un vécu qu'on n'arrive pas toujours à accepter ...
     
    Ce qui marque...Avec encore plus de respect et de délicatesse, nous pourrions toucher leur cœur.....

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires