•  

     

     

     

    Quand l'amour a fondu et mêlé deux êtres dans une unité angélique et sacrée, 
     
    le secret de la vie est trouvé pour eux ; 
     
    ils ne sont plus que les deux termes d'une même destinée ; 
     
    ils ne sont plus que les deux ailes d'un même esprit. 
     
    Aimez, planez !
     
     
     
     
    Victor Hugo.

     

     

     

    « Mes blessuresA vivre seule »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Septembre à 09:57




    Bonjour

    belles paroles de Victor Hugo

    merci de ce partage litteraire

     

     



    Comme à mon habitude le vendredi
    Je viens en ce jour souhaiter
    Un excellent weekend sur les blogs d'amis
    Par ce petit texte poetique proposé

    Demain samedi un poeme
    Je mettrai afin de celebrer et me rejouir
    De mon anniversaire a venir
    En ce jour qui sera de septembre le onzieme
     


    2
    Vendredi 10 Septembre à 10:34

    Bonjour Marie, un beau texte de Victor Hugo Aimer et planer deux mots magiques. Bon week-end et grosses bises

    3
    Samedi 11 Septembre à 11:45

    Bisous du samedi, je t'ai envoyé un mail;

    4
    Samedi 11 Septembre à 14:32
    Merci Marie c'est très beau gros bisous beau weekend à+
    5
    Lundi 13 Septembre à 10:27

    Bonjour chère Marie,

    J'aime bien ce texte de Victor Hugo.

    Merci pour tes commentaires qui me font toujours plaisir.

    Passes une bonne journée et une agréable semaine, gros bisous

    Florence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :