• Le délire d'amour

     

     

     

    Le délire d'amour

     

    Toute la nuit j'ai cherché mon amant
    Et cent fois prononcé son nom que j'adore ;
    Sur le duvet lui seul était absent
    Quand le désir me brûle, me dévore,
    Toute la journée je le cherche encore !

    Ô tendre amant, que fais-tu loin de moi ?
    Vois-tu combien l'ennui me décolore ?
    Un seul baiser, un seul baiser de toi
    Pourrait calmer le feu qui me dévore,
    Toute la journée je t'espère encore !

    Je te désire, ange de mon cœur,
    Toi que tendrement j'aime et j'adore !
    Viens calmer ma peine et ma douleur,
    Car je mourrais du feu qui me dévore
    Si je devais ce soir t'attendre encore !



    Claude-Charles Pierquin de Gembloux

    « Vivre et se contenter de peuL'amitié »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Janvier à 10:21

    Bonjour

    bel appel d'amour

    amour absent

    mais pas pour longtemps, j'espere

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 27 Janvier à 11:05

    Bonjour, les amants maudits, non pas ceux-là, ils se cherchent se manquent mais  on n'a pas la fin de l'histoire..

    Bonne journée.yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :