• Le livre de la vie

     

     

     

     

    Le livre de la vie est le livre suprême.

    Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix ;

    Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois.

    Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même ;

    On voudrait revenir à la page où l'on aime.

    Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts.

     

     

     

    Lamartine

    « Vivre »

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Juillet à 10:49

    Salut

    la vie se tourne comme les pages

    d'un beau livre qui raconte, sage

    nos destins

    en parchemin

    2
    Mercredi 21 Juillet à 09:26

    Bonjour

    Passage ce jour
    Pour annoncer un repos
    Une Pause Vacances je prends
    Bien plus tard en aout je reviendrai

    Je ne serai pas là pour commenter
    Vos blogs, vos articles du moment
    En cette période ou je disparais illico
    Visites en Alsace Lorraine sera mon séjour




    Nota Bene
    La petite surprise du jour
    Depuis ce matin, a Nancy
    Les masques sont de retour dehors

    C'est reparti pour nous étouffer
    En plein été, sous masque toujours
    Devoir de nouveau se coltiner ce facial abri
    Dans l'air et au vent se museler encore

    3
    Mercredi 21 Juillet à 09:40

    Bonjour Marie,

    Superbe poème, j'adore aussi la photo.

    Je serais en pause dès demain (prévu dans mon blog demain). Mes articles se posteront tous les jours (programmés d'avance), je reviendrais sur les blogs lundi 9 août.

    A bientôt

    Gros bisous

    Florence 

    4
    Mercredi 21 Juillet à 16:09

    Re-bonjour Marie,

    Je suis en pause dès demain... je reviendrais sur les blogs le lundi 30 août. 

    A bientôt

    Gros bisous amicaux

    Florence

    5
    Vendredi 20 Août à 14:56

    Bonjour Marie, rentrée de vacances ? Jolie texte page qui tourne sans jamais se retourner, le destin de chacun. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :