• Un instant près de toi

     

     

    Un instant près de toi

     

    Il n'est pas un instant où près de toi couchée

    dans la tombe ouverte d'un lit,

    Je n'évoque le jour où ton âme arrachée

    livrera ton corps à l'oubli.

     Ma main sur ton coeur pieusement écoute

    S'apaiser le feu du combat,

    Et que ton sang reprend paisiblement sa route,

    Et que tu respires plus bas,

    Quand, lassés de l'immense et mouvante folie,

    Qui rend les esprits dévorants,

    Nous gisons, rapprochés par la langueur qui lie,

    Le veilleur las et le mourant,

    Je songe qu'il serait juste, propice et tendre

    D'expirer dans ce calme instant

    où, soi-même, on ne peut rien sentir, rien entendre

    Que la paix de son coeur content.

    Ainsi l'on nous mettrait ensemble dans la terre,

    Où , seule j'eus si peut d'aller,

    La tombe me serait un moins sombre mystère,

    Que vivre seule et t'appeler,

    Et je me réjouirais d'être un repas funèbre

    Et d'héberger la mort qui se nourrit de nous,

    Si je sentais encore, dans ce lit des ténèbres,

    L'emmêlement de nos genoux

     

     Anna de Brancovan,

    « Le temps a laissé son manteauClair de lune »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Février à 10:10

    Bonjour la Dame aux Camélias, joli poème  qui parle de la mort, mais la mort n'est qu'un passage entre deux mondes il ne faut pas en avoir peur. Bon dimanche et une bise.

    2
    Dimanche 7 Février à 17:16

    Bonjour, merci de ton  passage chez moi en retour je viens visiter le tien, j'ai lu ce beau poème, est-il de toi ? ON a du mal à lire car tu mets des lettres blanches sur un fond blanc et gris, et c'est pour cela qu'ici aussi je me mets en bleu car on ne voit rien. Passe un bon dimanche, bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 8 Février à 08:36

    L'amour... un vaste programme, mais aussi beaucoup d'illusions et de déception, parfois ! mais pas que... Heureusement ! Merci de votre visite. Je trouve votre présentation originale, mais comme je viens de le lire juste avant, il est vrai qu'il n'est pas facile de lire avec les caractères de couleur blanche (mais, je sais que c'est le design général de votre blog donc je comprends !)

    4
    Lundi 8 Février à 10:36

    pres de toi

    l'amour va

    pres de moi

    tu verras

    5
    Vendredi 12 Février à 12:41

    Bonjour

    Je te remercie pour ta visite sur mon blog et ton petit com qui me permets

    à mon tour de découvrir le tien

    tres joli, doux et romantique et surtout rempli de jolis poèmes

    bonne journée

    Chrisabelana

    6
    Lundi 15 Février à 09:14

    Bonjour à toi !

    Très beau poème. Je ne connais pas cette poète mais sa description de cet instant unique qui suit la plénitude intense de l'acte d'amour me parait très juste.

    Je te souhaite un très bon début de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :